Mi Avril

 

 

Depuis l'ouverture, la rivière subit les éclusées, compliquant la pêche, mais occasionant surtout le piégeage de nombreux poissons et invertébrés. Les truitelles très nombreuses font hélas les frais de ce fonctionnement surtout sur le haut de la rivière. Les grandes gravières de l'aval favorisent moins le piégeage.

Au titre des mauvaises nouvelles, quelques truites et ombres nécrosés ont été observés. Difficile d'estimer si cela concerne que quelques individus isolés, une choses est sûre c'est que les blessures causées par les harles et les cormorans sont visibles sur beaucoup de poissons et sont autant de portes d'entrée pour ces maladies...

Du côté des pêcheurs, nous remercions les pêcheurs venus nous aider pour la pose des panneaux et le nettoyage. C'est une manière concrète de participer à la gestion de la rivière!

L'assemblée générale s'est tenue dans un cadre très agréable et confortable, (merci à la municipalité de Villieu), ce qui a permis une séance de travail constructive au cours de laquelle les pêcheurs ont pu échanger directement avec le représentant d'EDF ou avec le vice-président du conseil dépaartemental. C'est aussi l'occasion pour les adhérents de mesurer toutes les difficultés auxquelles sont confrontées les bénévoles de l'AUPRA.

Pour la pêche, il s'est pris quelques belles truites, toutes les techniques ont permis à un moment ou à un autre de tirer son épingle du jeu.

Enfin, il n'y a plus qu'à espérer que les pluies printannières soient abondantes car celles de l'hiver ont globalement été déficitaires...

 

 

 

Les forts débits du jour de l'ouverture, n'ont pas découragé tous les pêcheurs.

 

 

Les hameçons simples sans ardillon, (obligatoire sur les no-kill) n'occasionnent pas plus de décrochés, et permettent de relâcher les truites dans les meilleures conditions.

 

 

Première truite de l'année, un poisson typique de la BRA.

 

 

Celle-ci n'a pas résisté à un poisson nageur de taille conséquente!

 

 

Une autre truite zébrée, mais avec une robe moins habituelle.

 

 

L'amont du no-kill de Pont de Chazey, un secteur très fréquenté par les pêcheurs.

 

 

Un auditoire attentif pour l'assemblée générale.

 

 

Des explications sur les actions en cours.

 

 

Dans les lônes, crapauds et grenouilles ont assuré leur avenir, oeufs en ruban ou en boule c'est au choix!

 

 

De futurs tétards et surtout la nourriture à venir des brochets, qui se sont déjà copieusement goinfrés des parents!

 

 

Un régime à base de grenouille, c'est sans doute trop riche...

 

 

Des brochets lunatiques où les jours d'apathie succèdent à quelques moments de frénésie.